Axe principaux

Axes principaux  

Ce forum tentera de traiter les sept axes suivants auxquels sont associées des questions. Les participants sont invités à identifier un axe et à répondre à une ou plusieurs des questions proposées.

 

  1. Mission de l’école et de l’université : Quels profils de citoyens cherche-t-on à favoriser à travers une formation bien ciblée?
    • Quelle mission devrait remplir les différents niveaux d’enseignement (incluant le préscolaire)?
    • Quel rôle attribuer aux différents agents de la formation (enseignants, administrateurs, parents et familles, secteur de la santé, secteurs économiques névralgiques ex. agriculture et artisanat etc.)?
    • Quelle place doit-on réserver aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage?

 

  1. Structuration des programmes de formation initiale et continue :
    • Les paradigmes de la formation initiale des enseignants.
    • Les paradigmes de la formation continue des enseignants.
    • Comment identifier les besoins de formation?
    • Comment définir la structure des programmes en fonction des besoins de formation (ex. approche programme)?
    • Comment favoriser l’interdisciplinarité au niveau de l’enseignement, la recherche et la structure institutionnelle?
    • Langues d’enseignement et enseignement des langues.

 

  1. Institutionnalisation de la pédagogie à l’Université :
  • Comment créer une synergie entre les différents Ministères responsables des différentes formations du citoyen du futur et éviter, ainsi, le cloisonnement des différents cycles de sa formation?
  • Comment institutionnaliser la formation continue pour tous, enseigner les pratiques pédagogiques comme une science et surtout évaluer ces formations initiales et continues?
  • Quel rôle jouent les établissements tunisiens de formation dans la diffusion de la pédagogie à l’Université et faut-il appuyer leur apport par la création d’une Faculté des sciences de l’éducation?
  • La création d’un Institut indépendant d’évaluation des réformes éducatives participerait-elle à l’efficacité et à la qualité des formations initiale et continue?
  • Quel statut attribuer à la formation continue des enseignants ?
  • Comment motiver le corps enseignant à adhérer à la formation continue ?
  • Que faire pour valoriser la formation pédagogique dans le cursus universitaire et motiver les enseignants universitaires à la formation continue?

 

  1. Admissibilité à l’université :
    • Quelles modalités d’évaluation faut-il privilégier à travers les différents ordres d’enseignement pour garantir l’admissibilité à l’université et faciliter la transition à travers les différents niveaux d’enseignement?
    • Quels sont les seuils de connaissances, d’habilités et d’attitudes optimaux qui garantissent la réussite à l’université et surtout dans le milieu du travail? Que cherchent les employeurs et comment l’atteindre?
    • Quel poids accorder aux différentes disciplines dans l’orientation et comment combler le hiatus qui les sépare? (ex. langues versus mathématiques)?
    • Comment soutenir le choix de carrière des étudiants et le rendre accessible (systèmes d’orientations et de réorientations)?

 

  1. Pratiques enseignantes :
    • Quel type d’apprenant veut-on développer (esprit analytique, esprit critique, créativité, etc.) et quel rapport entre ce type d’apprenant et le citoyen modèle?
    • Quelles pratiques favorisent la motivation, l’engagement et l’apprentissage des élèves et des étudiants? histoires des pratiques gagnantes?
    • Pourquoi les garçons réussissent moins que les filles et pourquoi décrochent-ils plus tôt et plus nombreux? Y a-t-il des raisons socio-économiques à cette situation?
    • Comment favoriser le décloisonnement disciplinaire en enseignement?

 

  1. Place de la recherche en formation initiale et continue :
    • Quelle place doit occuper la recherche dans la formation initiale et continue? En quoi la recherche est-elle utile pour les pratiques pédagogiques et vice versa?
    • Quel profil de sortie faut-il cibler en formation à la recherche professionnelle et scientifique?
    • Quels mécanismes de financement favorisent le développement de la recherche?
    • Comment valoriser la diffusion de la recherche pour mieux en profiter dans les pratiques pédagogiques?

 

  1. Rôles des nouvelles technologies dans la pédagogie à l’Université
  • Pour Michel Serre, la «révolution du numérique bouleverse tout, et les nouvelles générations vont devoir réinventer le monde qui est encore régi aujourd’hui par des règles d’un autre temps ».[2] Que faire pour combler le déficit en la matière des générations présentes surtout dans le domaine des langues et des sciences humaines? La pédagogie par projet, l’enseignement à distance, le paradigme des compétences du XXIème siècle, la formation en alternance, l’utilisation des MOOCs, etc. gagneraient justement à être généralisées pas seulement à l’Université mais aussi dans tous les cycles et tous les domaines de formation !
  • Comment, dans ce nouveau contexte technologique, mettre à profit l’immense savoir des anciens et celui des enseignants en exercice?
  • Comment transférer l’intérêt pédagogique d’une simple transmission du savoir au legs d’un savoir faire indispensable aux générations futures presqu’à court de repères?
  • Comment, enfin, grâce à ces nouvelles technologies capables de donner une meilleure visibilité de l’apport de chacun, créer une harmonie entre enseignants et apprenants pour un meilleur rayonnement de l’Université et de l’école tunisienne?