Comment l’idée est née

Un comité fondateur restreint a exprimé son souhait de proposer une méthode inclusive approfondie et constructive quant à la réforme de l’éducation en Tunisie. Cette volonté de bâtir une force de réflexion, d’analyse, de proposition et de travail selon des critères scientifiques et objectifs émane du fait que  le processus de réforme pour l’éducation lancé par le Gouvernement Tunisien présente des défaillances évidentes  et risquant de ne pas mener à bien la réforme.

Ce même comité fondateur, ayant la ferme conviction que la réforme de l’éducation est l’étape la plus importante vers le chemin de la démocratie, la citoyenneté active, l’Etat de Droit, les progrès sociaux et économiques, a pris sa responsabilité de citoyens en rédigeant une charte, un communiqué et un appel aux associations pour constituer une force de proposition afin que la réforme de l’éducation soit à la hauteur de l’attente de tous les citoyens pour une vie meilleure et pour un pays moderne et développé.