Forum

Dates: jeudi 30 et vendredi 31 mars-Samedi 1 avril 2017

 

Quel projet éducatif pour la Tunisie?

Thème: Quelle utilité pour la pédagogie à l’Université?

État des lieux et perspectives d’amélioration

 

forumace

À propos du Forum

Ce Forum relève d’une initiative de L’Alliance Citoyenne pour l’Education, un réseau associatif qui œuvre pour la sauvegarde de l’école et de l’université de la République. L’équipe de l’ACE a «la ferme conviction que la construction d’une Tunisie à la fois moderne et ancrée dans son héritage culturel, une Tunisie se basant sur une démocratie vivante et dynamique, ouverte à la participation citoyenne,  passe par une éducation accessible, équitable et universelle. » (Charte de l’Alliance Citoyenne pour l’Education, (https://www.facebook.com/allianceACE/about/?tab=page_info&edited=long_desc ).

Ainsi, « notre objectif, formulé dans notre programme «Sana oula dimokratiyya », est d’entreprendre une action citoyenne, politiquement non partisane, qui viserait à faire participer chaque citoyen dans une nouvelle vision de l’école tunisienne. » (Charte de l’ACE,).

Ayant pour slogan « L’éducation est une science, sa réforme l’est tout autant ! » (https://www.facebook.com/allianceACE/?fref=ts), ce mouvement citoyen cherche à impliquer dans ses programmes, d’abord des experts tunisiens (et d’autres, amis de la Tunisie) en la matière, mais aussi des citoyens interpellés par les défis éducatifs qui s’imposent à la société tunisienne, notamment à sa jeunesse en quête permanente de savoir et de dignité.

Ce Forum de Sfax, intitulé « Quelle utilité de la pédagogie à l’Université ? » inaugure une série de manifestations citoyennes (mais aussi scientifiques) posant des questions relatives au champ très vaste de l’éducation dans la Tunisie post-révolutionnaire. Il a pour titre fédérateur de ces activités citoyennes et scientifiques : « Quel projet éducatif pour la Tunisie? »

L’objectif premier de ces manifestations est d’aboutir, après un profond débat scientifique et citoyen, à des recommandations susceptibles d’aider les décideurs dans le domaine de l’éducation, et donc l’Etat tunisien, à enrichir son approche d’une réforme globale et progressive du système éducatif du pays.